Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Catchabrun.over-blog.com

Catchabrun.over-blog.com

Education, droits de l'enfant, écologie, société...

Fête des mères

Aujourd’hui, la Fête des mères est une pensée, une carte, des fleurs, un cadeau pour exprimer son amour, sa reconnaissance… à sa mère.

Mais surtout, c’est une grande fête commerciale ! La femme y est présentée comme une bonne ménagère préoccupée par son apparence. Tous les articles pour la maison, la beauté sont étiquetés « fête des mères » du produit à récurer à la machine à laver, en passant par le parfum ou la crème miracle. Ainsi tous les ans, la Fête des mères entretient une certaine image de la femme dans la société et la perpétue à travers les enfants qui la fêtent.

A chaque période, depuis qu’elle existe la Fête des mères transmet une idéologie, il est donc important de connaître son histoire pour comprendre ce qu’elle est aujourd’hui et ce qu’elle peut devenir demain. Elle devrait aussi être présente dans les classes…

 

Brièvement et en France

 

La première fête des mères date de 1906, c’est à Artas en Isère

Prosper Roche, fondateur de l'Union Fraternelle des Pères de Famille Méritants organise une cérémonie festive en l'honneur de mères et remet un prix de Haut mérite maternel à deux mamans de neuf enfants.

Mais ce sont surtout les guerres qui font la fête des mères.

En 1918, la ville de Lyon célèbre la journée des mères en hommage aux mères et aux épouses qui ont perdu leurs fils et leur mari pendant la Première Guerre mondiale.

En 1920, une fête des mères de familles nombreuses est créée, puis le gouvernement officialise une journée des mères en 1929, dans le cadre d’une politique nataliste.

 

A lire ce chant antimilitariste écrit par  Georges Montéhus en 1905

La grève des mères

Puisque le feu et la mitraille,
Puisque les fusils les canons,
Font dans le monde des entailles
Couvrant de morts les plaines et les vallons,
Puisque les hommes sont des sauvages
Qui renient le dieu fraternité,
Femmes debout ! femmes à l’ouvrage !
Il faut sauver l’humanité.

Refrain :
Refuse de peupler la terre !
Arrête la fécondité !
Déclare la grève des mères !
Aux bourreaux crie ta volonté !
Défends ta chair, défends ton sang !
À bas la guerre et les tyrans !

Pour faire de ton fils un homme,
Tu as peiné pendant vingt ans,
Tandis que la gueuse en assomme
En vingt secondes des régiments.
L’enfant qui fut ton espérance,
L’être qui fut nourri en ton sein,
Meurt dans d’horribles souffrances,
Te laissant vieille, souvent sans pain

Refrain

Est-ce que le ciel a des frontières ?
Ne couvre-t-il pas le monde entier ?
Pourquoi sur terre des barrières ?
Pourquoi d’éternels crucifiés ?
Le meurtre n’est pas une victoire !
Qui sème la mort est un maudit !
Nous ne voulons plus, pour votre gloire
Donner la chair de nos petits.

 

La fête des mères prend une envergure nationale avec le Maréchal Pétain et sa politique nataliste. Il invente le rituel de Fête des mères pour exprimer l’idée que la seule mission, le seul destin légitime des femmes, c’est la maternité : « Trop peu d’enfants, trop peu d’armes, trop peu d’alliés, voilà les causes de notre défaite », dit-il. Les femmes doivent donc rester au foyer et rattraper le temps perdu en procréant beaucoup de petits Français

En 1941, le Maréchal fait ajouter au calendrier la journée des mères.

 

Dans la Loi du 24 mai 1950 promulguée par Vincent Auriol, la Fête des mères est créée : « la République française rend officiellement hommage chaque année aux mères françaises au cours d'une journée consacrée à la célébration de la Fête des mères. » La date est fixée au dernier dimanche de mai.

 

Merci à Bernadette Leydier pour les photos trouvées sur Facebook

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :